Lexique

Contenu de la page : Lexique

Lexique

B
Bassin versant
Espace géographique dans lequel toutes les eaux de pluie ou de ruissellement s’écoulent dans la même direction et se rejoignent pour former un cours d’eau ou un lac (source : http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/...
Berge
Partie du bord d’un cours d’eau plus ou moins escarpée pouvant être ou étant submergée sans que les eaux débordent.
Boviduc
Ouvrage réalisé sous une route permettant aux bovins de passer d’un côté à un autre sans avoir à traverser la route.
C
Carbone Organique Dissous
Paramètre global de la chimie de l’eau utilisé pour caractériser et suivre l’évolution de la pollution organique des milieux aquatiques qui a pour origine la décomposition de débris organiques végétaux et animaux. Il peut également provenir de substances organiques émises par les effluents municipaux (principalement les stations d’épuration) et industriels. Des concentrations élevées de COD peuvent donner une coloration ambrée ou même brune à l’eau
Crue
Gonflement d’un cours d’eau dû à la fonte des neiges ou à des précipitations abondantes, avec ou sans débordement.
D
Décrue
Baisse du niveau d’un cours d’eau après une crue?
E
Ecosystème
Réunion d’un environnement et de l’ensemble des être vivants qui y vivent et s’y nourrissent.
Embâcles
arbres tombés tout ou en partie dans la rivière entravant plus ou moins le lit et contre lesquels peuvent venir s’accumuler bois dérivant et déchets divers (source : http://www.eau-seine-normandie.fr/i...
Espèces invasives
Espèce introduite (volontairement ou non) s’étant établie (pérennisation de sa population locale acquise grâce à sa reproduction in situ sans l’aide d’apports extérieurs) dans le milieu naturel (écosystème ou habitats naturels ou semi-naturels) hors de son aire géographique d’origine, où elle devient un agent de perturbation et nuit à la diversité biologique, suite à un fort accroissement de sa population (prolifération) et/ou de son aire de répartition (source : http://www.eau-seine-normandie.fr/i...
F
Frayère
Endroit où les poissons déposent leurs œufs.
H
Hydraulique
Etude des écoulements : se traduit par des données sur la vitesse du courant, les hauteurs d’eau en un point donné, à un instant donné.
Hydromorphes
dont la structure et l’aspect sont spécifiques à la présence d’eau
Hygrophiles
espèce qui vit dans les milieux humides (« hygro » : humide et « phile » : ami, qui aime)
I
Indice Poisson
Indice qui permet d’évaluer la qualité écologique des cours d’eau du point de vue de leur peuplement piscicole. Le principe de cet indice est d’évaluer la différence entre la structure du peuplement de poissons échantillonné et celle d’un peuplement de référence attendu en l’absence de toute perturbation (source : http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/informations-et-donnees/glossaire.html).
L
Lit majeur
A ses plus hautes eaux, lorsqu’elle déborde de son cours habituel, la rivière occupe son lit majeur?.
Lit mineur
Le lit mineur? se mesure entre les berges franches, où le cours d’eau coule la plupart du temps.
M
Méandre
Courbe tracée dans le paysage par le lit d’un cours d’eau ; trajectoire sinueuse (source : http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/...
N
Nitrates
Ils entrent dans la composition des engrais chimiques et de ceux d’origine animale (fumiers). Ils sont épandus dans les champs et sur les prairies pour nourrir les végétaux. Quand les quantités épandues dépassent les besoins des plantes, ils peuvent être entraînés par ruissellement de surface ou par lessivage à travers le sol. Les autres causes de pollutions par les nitrates? sont principalement dues à l’inadaptation de certaines stations d’épuration aux rejets qu’elles reçoivent et à l’insuffisance de traitement ou à l’assainissement non collectif. Les stations de traitement des eaux usées libèrent souvent de fortes concentrations d’ammoniaque et de nitrite dans le milieu récepteur, qui peuvent ensuite y devenir des nitrates par oxydation (cycle de l’azote).
O
Orthophosphates
Forme ionique d’un composé du phosphore? sous la formule PO4 3- Les algues utilisent cet orthophosphates? soit en l’absorbant directement soit en dégradant divers phosphates organiques.
P
Phosphore

phosphore? total = Phosphore organique + Phosphore minéral

La plus grande part du phosphore que l’on retrouve dans les eaux des cours d’eau provient : des rejets d’eaux résiduaires, en premier lieu des déjections humaines, des matières organiques en décomposition, des lessives,… (une personne rejette environ 4 g. de Ptot/jour), des activités agricoles : "pertes" d’engrais phosphatés utilisés en agriculture et ruissellements d’effluents agricoles (lisier, purin, déjections,..)
Entrainé dans les eaux, cet élément s’y retrouve essentiellement sous forme de phosphore organique (résidu de la matière vivante) ou de phosphore minéral (ou phosphate inorganique) représenté essentiellement par les orthophosphates? (PO4).

R
Radier
Dalle de taille importante utilisée pour établir les fondations d’un ouvrage
Réhabilitation
Action qui consiste à réparer les fonctions endommagées ou bloquées d’un écosystème, en ayant recours à des solutions lourdes,afin de remettre l’écosystème sur sa trajectoire dynamique et rétablir un bon niveau de résilience.
Restauration
Action qui consiste à favoriser le retour à l’état antérieur d’un écosystème dégradé par abandon ou contrôle raisonné de l’action anthropique. La restauration? implique que l’écosystème possède encore deux propriétés essentielles : être sur la bonne trajectoire, avoir un bon niveau de résilience. Sans ces conditions : réhabilitation?.
Ripisylve
Formations végétales qui se développent sur les bords des cours d’eau ou des plans d’eau situés dans la zone frontière entre l’eau et la terre (écotones). Elles sont constituées de peuplements particuliers en raison de la présence d’eau sur des périodes plus ou moins longues : saules, aulnes, frênes en bordure, érables et ormes en hauteur, chênes pédonculés et charmes sur le haut des berges.
S
Salmonidés
Nom de famille de poissons caractérisés par une dorsale postérieure adipeuse, tels que le saumon, la truite, l’omble chevalier, le corégone et l’ombre (source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/salmonid%C3%A9/70715)
Seuil
Haut-fond, naturel ou artificiel, entre deux zones plus profondes.